Comme M. Jourdain ?

Paru dans le Devoir du 31 octobre 2011

Le ministre Yves Bolduc vient de confirmer la construction de quatre nouveaux Centres d’hébergement et de soins de longue durée (CHSLD) en partenariat public-privé et il a qualifié les opposants à cette formule d’« idéologues » (Le Devoir, 26 octobre 2011). Pourtant, la firme MCE Conseils a démontré que la construction du premier CHSLD en PPP, le CHSLD St-Lambert-sur-le-Golf, avait coûté plus cher que s’il avait été construit en mode traditionnel. De plus, de nombreuses familles se sont plaintes de la qualité et de la quantité des services offerts dans cet établissement.

Se pourrait-il que le ministre Bolduc, à l’instar de M. Jourdain (dans Molière) qui faisait de la prose sans le savoir, fasse lui aussi de l’idéologie sans le savoir ?

Littéralement, beau à en couper le souffle

Paru dans La Force des sages (AQDR)

Vous est-il déjà arrivé d’avoir le souffle coupé par la beauté d’un paysage ou d’une œuvre d’art ? Non pas au sens imagé mais d’avoir littéralement de la difficulté à respirer, pendant quelques secondes, à cause de la beauté qui fait une irruption soudaine devant vos yeux ? Cela m’est arrivé à quelques reprises et je vais vous en raconter deux.

Poursuivre la lecture

Humour : un programme de fidélisation des couples ?

Paru dans La Force des sages (AQDR)

Ne reculant pas devant les innovations sociales prometteuses, et toujours inspiré par l’entreprise privée, le gouvernement Charest a décidé, courageusement, de mettre en place un « programme de fidélisation des couples », copié sur le programme de fidélisation de la clientèle des Supermarchés Métro.

Si un couple regarde un lever de soleil et en ressent un rapprochement, 20 points.

Poursuivre la lecture

Dans le réseau de la santé également, des «petits extras» ?

Paru sur Cyberpresse et sur d’autres sites internet

Le ministre Bolduc vient d’annoncer qu’il ira de l’avant avec la construction de trois autres CHSLD en partenariat privé-public (PPP), alors que les services offerts dans le premier CHSLD en PPP, celui de St-Lambert-sur-le golf, ont fait l’objet de critiques par de nombreuses familles. Or le propriétaire du CHSLD St-Lambert-sur-le-golf a laissé entendre qu’il aurait besoin d’une « petite rallonge » à son contrat de 203 millions $ parce que « la clientèle est plus lourde que prévu ».

Cela vous rappelle-t-il quelque chose? Les plus bas soumissionnaires dans le domaine de la construction des infrastructures  routières ont l’habitude de demander des « petits extras » pour arrondir leur caisse. Il semble qu’il y ait toujours des bonnes raisons, pour les plus bas soumissionnaires de tout poil, de demander des « petits extras », une fois le contrat signé en poche. Le réseau de la santé et des services sociaux répétera-t-il l’erreur du secteur de la construction du réseau routier ?