Services à domicile : les effets pervers de la réingénierie

Paru dans la revue La Force de l’âge (AQDR) d’octobre 2012 et sur divers sites internet.

Plusieurs Centres de santé et de services sociaux (CSSS), dont le CSSS Sud-Ouest-Verdun, procèdent à la réingénierie de leurs services à domicile, c’est-à-dire à la réorganisation des services pour les rendre plus efficaces. La réingénierie est un mot que, à cause de sa mauvaise image, les responsables évitent d’utiliser dans le réseau de la santé. Mais l’exercice est en cours de façon quasi permanente et la réingénierie s’inscrit dans le courant managérial de la nouvelle gestion publique (NGP).  En théorie, personne n’est contre la vertu et les efforts pour mieux utiliser les ressources humaines. En pratique, cela dépend comment c’est fait. Le personnel est-il consulté ? Les usagers sont-ils les grands gagnants de l’opération ou si, au contraire, les services offerts le sont de façon tellement bousculée qu’ils n’y gagnent rien ?

Poursuivre la lecture

Tout bien pesé : pour que mon vote compte

Une version plus courte de cette chronique a été publiée dans les Lettres au Devoir du 1er août 2012, sous le titre “Créer d’autres Argenteuil”. Texte paru sur les sites Vigile, journal communautaire Point Sud, Presse-toi-à-gauche et L’Aut’Journal. Suivi de commentaires recueillis sur Facebook ou autrement.

A l’occasion des deux dernières élections québécoises, j’ai voté Québec solidaire. Lors du prochain scrutin, je voterai Parti québécois. J’habite le comté de Viau, un comté traditionnellement libéral. En 2007 et en 2008, mon vote « ne comptait pas » et n’avait aucune influence. Je me suis donc fait le plaisir de voter pour le sympathique Québec solidaire, le parti qui rejoint le plus mes valeurs.

Poursuivre la lecture