Que faire dans cette conjoncture compliquée ?

Paru sur Vigile et Presse-toi-à-gauche

En 2007 et en 2008, j’ai voté Québec solidaire et je ne l’ai pas regretté. En 2012, j’ai voté Parti québécois et je ne l’ai pas regretté. Il s’agissait de battre le gouvernement Charest et nous y sommes arrivés par la peau des dents. Il fallait faire oeuvre de salut public. Je m’attendais à ce que le PQ me déçoive et ce fut le cas. J’ai dressé un bilan assez négatif des réalisations de ce gouvernement à la fin mars dernier :

http://www.chronijacques.qc.ca/2013/04/les-bons-et-les-mauvais/

Il y a plusieurs mois, en décembre 2012, je me disais : si je peux donner une note de passage de 60 % au PQ, je voterai pour lui lors de la prochaine élection. Or je ne peux lui donner qu’une note de 20 %. Contrairement à mes amis de Québec solidaire, pour moi, le PQ et les libéraux, ce n’est pas du pareil au même. Le gouvernement Charest avait une note de 0 % en septembre 2012. Permettons-nous des analyses précises ! Poursuivre la lecture

Compte rendu de la rencontre des groupes d’aînés avec le ministre Réjean Hébert, au sujet de l’assurance autonomie

 

Le jeudi 6 juin 2013, à Montréal (en visioconférence) et à Québec

Avec le Comité des partenaires : 18 associations d’aînés-es et d’organismes de services aux aînés-es,  à raison de deux représentants maximum par organisme (la moitié environ à Québec, la moitié à Montréal)

Ce compte rendu n’est pas confidentiel, il peut circuler. J’y représentais l’AQDR à Montréal et Mme Judith Gagnon, de l’AQDR-Québec, représentait l’AQDR à Québec.

La rencontre a été cordiale. Le ministre a présenté son Livre blanc pendant 45 minutes, ce qui n’était pas vraiment nécessaire car tous et toutes avaient bien lu le Livre blanc. Mais c’était un exercice de vente et un rituel de réchauffement. Il est resté une heure seulement pour les questions. J’ai posé deux questions. Poursuivre la lecture

Assurance autonomie : il faudrait des mesures d’accessibilité plus costaudes

Paru sur les sites de l’Aut’journal, de Presse-toi-à-gauche et de Vigile. Et dans La Force des sages (AQDR).

Le Livre blanc sur l’assurance autonomie présenté par le ministre Réjean Hébert le 30 mai, sous un sympathique discours bien enrobé, ajoute en fait des obstacles à l’accessibilité et à la gratuité des services de soutien à domicile.

Actuellement, les personnes âgées en perte d’autonomie qui ont besoin de bains et de soins d’hygiène à la maison bénéficient des services gratuits des auxiliaires familiales et sociales des CLSC. Le Livre blanc propose que ces services soient dorénavant prodigués par les entreprises d’économie sociale en aide domestique, les EESAD. Poursuivre la lecture