Assemblée annuelle de l’AQDR nationale: on refait le plein d’énergie

Paru dans L’AQDR Express du premier juillet.

L’AQDR nationale a tenu sa Journée d’orientation et son Assemblée générale annuelle à Trois-Rivières, les 7 et 8 juin. Deux journées stimulantes, animées de main de maître par Nicole Lacelle, qui ont redonné de l’énergie aux personnes présentes, en provenance de toutes les régions du Québec.

Un cahier des revendications du Mouvement AQDR

La Journée d’orientation a permis l’étude, en ateliers et en plénière, d’un projet de Cahier de revendications du Mouvement AQDR. La présidente, Judith Gagnon, a précisé qu’il est essentiel, à ce moment-ci de son histoire, que l’AQDR reprécise ses revendications : quels sont les grands enjeux et les droits importants ? quelles sont nos cibles prioritaires ? Les revendications portent sur dix droits : revenu décent, logement convenable, services à domicile accessibles et de qualité, services sociaux et de santé publics et de qualité, offre de transport accessible et abordable, milieu de vie sécuritaire, participation sociale et citoyenne à part entière, plein accès au marché de l’emploi et à la conciliation travail-retraite, éducation et culture, environnement sain et respectueux de la biodiversité.

Le comité Enjeux stratégiques qui a préparé le Cahier se composait de Judith Gagnon, René Bélanger, Jean Carette, Claude Godbout, Réjean Goulet, Nicole Laveau, Carole Rivard-Lacroix, France Neveu, Lyne Baillargeon, Samuel Labrecque et France Leblanc. Les délibérations ont permis de préciser plusieurs des cibles prioritaires et d’en ajouter de nouvelles. La version no 2 du Cahier sera envoyée aux sections pour qu’elles en débattent. La version finale sera adoptée par l’Assemblée des présidents des sections à Rivière-du-Loup en octobre. Le résultat final sera par la suite publié dans notre revue La Force de l’âge.

Le CA de l'AQDR.

Le CA de l’AQDR. Cliquez sur la photo pour l’agrandir.

Les personnes aînées et les communautés ethnoculturelles

La Journée du mardi 7 s’est poursuivie avec une conférence sur les personnes aînées et les communautés ethnoculturelles. Le président du comité Personnes aînées immigrantes, Osvaldo Nunez (Ahuntsic-St-Laurent), a présenté les travaux de son comité avec l’aide de Hélène Robillard-Frayne (Ahuntsic-St-Laurent), Eugène Cantin (Québec), Nelson Ojeda (Ahuntsic-St-Laurent), Roger Trépanier (Montréal-Nord) et Pierre Lynch (Laval-Laurentides).

La conférencière était Rivka Augenfeld, de la Table de concertation des organismes au service des personnes réfugiées et immigrantes de Montréal. Elle a traité des difficultés particulières que rencontrent les aînés qui immigrent à un âge avancé. Elle a décrit aussi la complexité des politiques d’accueil des réfugiés. Elle a parlé avec émotion de sa mère qui a immigré au Québec après la Deuxième guerre mondiale.

Réalisations de l’AQDR en 2015-2016

L’Assemblée générale annuelle de l’AQDR nationale a débuté le mercredi matin par le Rapport d’activités présenté par la présidente, Judith Gagnon. Une année marquée par un climat serein et ouvert, ainsi que par une direction claire et cohérente. Les axes prioritaires de l’AQDR sont :

– la pérennité de l’association : redressement des finances, mise en place d’un comité de financement, réalisation d’un tirage national, meilleure gestion des cartes de membres, etc.;

– le renforcement de la capacité d’agir pour l’avancement de la mission fondamentale, la défense collective des droits : Cahier de revendications, présentation de mémoires et d’avis, image publique, présence dans les médias, nouveau dépliant corporatif et nouveau dépliant général, liens avec les grandes associations d’aînés, projet Québec ami des aînés – QADA – sur le déploiement des comités de milieu de vie, défense individuelle des droits des aînés;

– l’amélioration du fonctionnement de l’organisation : organisation interne, statuts et règlements;

– la consolidation de la vie associative : soutien aux sections, gestion administrative, gestion des ressources humaines, une équipe de la permanence dédiée et éclairée, des comités nationaux bien branchés.

Les activités des nombreux comités de travail ont été présentées et commentées. Chaque année, un fort cahier regroupant les rapports annuels des sections locales est produit. Il est intéressant de le lire car on y trouve tous les bons coups réalisés dans chacune des sections. La présidente a pris le temps de remercier nos nombreux bénévoles sans qui le Mouvement ne serait pas ce qu’il est.

Nouvelle section

Une nouvelle section a été créée à St-Hyacinthe. Bienvenue dans le Mouvement !

Prix Yvette-Brunet

Attribué annuellement par l’AQDR, le prix Yvette-Brunet vise à souligner l’apport d’un projet pour la promotion et la défense collective des droits des personnes aînées. Les membres du jury 2016 sont MM. Jean Carette, professeur retraité de l’UQAM, Gérald Larose, professeur à l’UQAM et ancien syndicaliste, Mmes Karole Lamer (Haut-Richelieu) et Hélène Robillard-Frayne (Ahuntsic-St-Laurent), toutes deux membres du CA, ainsi que Me Hélène Guay, avocate. La section gagnante cette année est l’AQDR Jonquière pour le projet Vigilance sociale : voir les détails sur le site de l’AQDR.

États financiers

L’AQDR a dépensé 576 500 $ en 2015-16, ce qui a laissé un léger déficit de 14 700 $. La situation financière est sous meilleur contrôle que l’an dernier. L’an prochain, l’AQDR nationale prévoit des dépenses de 721 800 $ (en particulier dans le contexte du projet Québec ami des aînés, comités de milieu de vie).

Élections au conseil d’administration

Le CA sera identique à celui de l’an dernier : six membres poursuivent la deuxième année de leur mandat, les cinq autres membres se sont présentés de nouveau et ont été élus par acclamation. La composition de l’exécutif a légèrement changé : Judith Gagnon (Québec, présidente réélue), Pierre Lynch (Laval-Laurentides, premier vice-président), René Bélanger (Rivière-du-Loup, deuxième vice-président), Gilles Boucher (MRC Abitibi, secrétaire réélu), Louise Beaudry (Brandon, trésorière réélue), Gilberte Faucher (Des Chenaux, administratrice), Karole Lamer (Haut-Richelieu, administratrice), Micheline Major (Valleyfield-Suroît, administratrice), France Neveu (Rouyn-Noranda, administratrice), Hélène Robillard-Frayne (Ahuntsic-St-Laurent, administratrice) et Serge Séguin (Rosemont, administrateur).

Bref, deux journées qui ont « rechargé les piles ». Ce n’est pas superflu car nous sommes dans une période difficile où les droits des aînés (à la santé et autres) sont malmenés par les politiques d’austérité du gouvernement. Nous avions besoin de nous serrer les coudes !

Les commentaires sont fermés.